Kundalini yoga

 

Le kundalini yoga est également appelé yoga de la conscience.

L’association d’exercices, de respirations et de chants de mantras, nous permet de stimuler l’énergie de la Kundalini qui repose en chacun de nous. Ce yoga est immersif et direct, les effets sont souvent ressentis après le premier cours et pour cette raison, il est tout à fait adapté à notre époque. Il nous permet de faire face aux événements de la vie avec force, courage et détermination.

Hari Kartar Singh – Kundalini yoga Fribourg

 

Notions générales

extraits tirés des ouvrages « La touche du maître » et « The aquarian teacher »

 

Le kundalini yoga est une science qui travaille sur les sept chakra, le halo et l’aura (le huitième chakra). Il travaille directement sur l’énergie totale, et ce flux d’énergie ne fonctionne que d’une seule manière : soit vous le dominez, soit il vous domine. Soit vous êtes au-dessus de cette énergie et vous la contrôlez, soit vous êtes en-dessous et elle vous contrôle. C’est là où le kundalini yoga intervient : vous apprendrez à contrôler votre énergie, à l’expérimenter et à traverser n’importe quelle situation afin d’atteindre l’équilibre.

En fait, qu’est-ce que la kundalini ? C’est votre potentiel créatif. Vous l’expérimentez quand l’énergie du système glandulaire se combine avec celle du système nerveux et créent ensemble une telle sensibilité que le cerveau tout entier reçoit des signaux et les intègre. A ce moment-là, vous devenez totalement et entièrement conscient et votre potentiel créatif vous devient alors disponible.

La puissance du kundalini yoga repose dans la véritable expérience. Elle vous va droit au cœur et élargit votre conscience de la vérité. A la fin, vous comprenez votre existence en relation avec l’univers, vous comprenez ce que vous êtes déjà et ceci vous procure l’expérience pratique de l’infinité. Vous pouvez alors rayonner de créativité et d’infinité dans tous les aspects de votre vie quotidienne. La longitude et la latitude sont données à tout le monde.

L’altitude et l’attitude sont apportées par le Kundalini Yoga. Quand la spirale s’élève pour traverser tous les chakras, l’homme sait qu’il est Brahm. C’est pourquoi on dit que le Kundalini Yoga est dangereux. C’est dangereux parce qu’il enlève à l’homme la possibilité d’être exploité par un autre homme.

-Yogi Bhajan


Yogi Bhajan est né Harbhajan Singh Puri, le 26 août 1929 en Inde. Durant son enfance, il apprit de la sagesse de son grand-père, qui l’envoya à 7 ans chez son enseignant spirituel. A 16 ans et demi, il devint maître de yoga Kundalini sous la tutelle implacable du grand Maître Sant Hazara Singh.

Il était adolescent à la partition de l’Inde en 1947. Quand son village fut intégré au Pakistan, il fut chargé de mener plus d’un millier de gens sains et saufs à Delhi, à travers un pays en plein bouleversement. Après avoir établi sa famille à Delhi, il alla à l’université du Punjab où il fut diplômé de son Master en économie; il était aussi YogiJi---1991champion en débats et un athlète étoile. Il servit le gouvernement indien au département des douanes jusqu’à ce qu’il arrive en Occident. Il se maria avec Dr Bibiji Inderjit Kaur en 1953, est père de trois enfants et a cinq petits-enfants.

De riche, Yogi Bhajan devint loqueteux et riche à nouveau. En tant que yogi, il ne fut pas affecté par la paire des opposés, il vécut dans sa propre majesté, affirmant avec une conviction absolue que tout appartient à Dieu et au Gourou et que nous sommes simplement les gardiens. Il fit du Nouveau-Mexique sa résidence principale, mais il est à la maison dans toutes les circonstances et avec tout le monde, partageant toujours, avec amour et humour, la technologie pour vivre dans l’Âge du verseau, comme des êtres humains élevés et radiants, joyeux et sains.

Tout au long de l’histoire, une poignée de géants spirituels se sont élevés comme des catalyseurs dynamiques pour l’évolution de la conscience humaine. Leur vie, leurs enseignements révolutionnaires, leur présence réelle sur cette planète ont accéléré le processus de millions d’âmes. Yogi Bhajan est un de ces Maîtres, l’enseignant des enseignants. Quand il arriva aux Etats-Unis en décembre 1968, Yogi Bhajan statua clairement sa mission. Il dit: « Je suis venu pour créer des enseignants et non pour rassembler des disciples », déterminé à entraîner des guides et des enseignants avec le pouvoir de guérir, d’élever et d’inspirer l’humanité, cassant ainsi le secret dans lequel la tradition s’était maintenue pendant des siècles.

Au moment où j’écris (1997), il n’a pas seulement créé des milliers d’enseignants de yoga Kundalini dans le monde mais aussi un sous-groupe au sein de la tendance dominante de l’évolution de la population qui pratique ses enseignements. Ce groupe s’appelle 3HO, un acronyme pour healthy, happy, holly organization, organisation pour la santé, la joie et la sainteté. Basé sur son principe premier: « Le bonheur est votre droit de naissance », des centaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants provenant d’horizons très différents ont appliqué la technologie du yoga Kundalini et expérimenté une façon de vivre sans drogues, une vie saine, équilibrée, joyeuse et couronnée de succès.

Poète, philosophe, devin, sage, saint, guérisseur, chef religieux, consultant, artiste, auteur, conférencier et même excellent cuisiner, Yogi Bhajan est avant tout un grand enseignant. Il a publié plus de trente livres et ses enseignements se retrouvent dans plus de deux cents autres livres et vidéos. Il est diplômé Ph. D. en psychologie de la communication (1980).

Il a crée et continue d’être la force motrice de dix-neuf corporations qui ont toutes épousé les principes qu’il enseigne pour la croissance personnelle. Ces affaires offrent des services incluant des systèmes pour les ordinateurs, la sécurité, l’assistance, et un catalogue de ventes par correspondance. Ils offrent aussi une vaste étendue de produits naturels pour la santé, comme des céréales, des thés, des remèdes à base d’herbes et des huiles de massage créées à partir de formules qu’il a développées.

Depuis 1969, il continue d’enseigner et de porter son message d’espoir et d’inspiration à travers le monde, touchant des gens dans tous les domaines de la vie. Des conseillers, aux hommes d’Etat, des politiciens et des CEO, confident de chefs religieux, de

personnalités des médias ou de simples chercheurs, sa devise, inscrite au dos de sa carte de visite, est: « Si tu ne peux voir Dieu en tout, tu ne peux pas voir Dieu du tout. »

Sa capacité à pénétrer, son infinie compassion, son infatigable façon de servir ont immédiatement attiré des âmes avides qui ont afflué vers les cours de yoga Kundalini à la fin des années soixante, début soixante-dix. Sa fougue déterminée à éveiller ces âmes et leur enseigner à ne jamais se contenter de moins que le meilleur d’eux-mêmes a crée un impact puissant. Il a enseigné aux gens comment accéder à leur conscience intuitive, comment expérimenter leur conscience supérieure sans drogues, et comment construire un futur pour eux-mêmes et leurs familles.

En 1973, il fonde 3HO superhealth, le seul programme holistique contre l’addiction, accrédité par la commission des organisation de soins de santé.

Yogi Bhajan parle sans détour de la grâce et la dignité des femmes. En 1970, il initie le mouvement des femmes d’Amérique pour la grâce de Dieu (GGMWA). Dans ces cours et depuis 1974, au camp d’été annuel pour les femmes, il encourage les femmes à accepter leur rôle indépendant de femmes. Il éduque les femmes sur la valeur de leur identité unique et comment elle peut les servir dans leurs relations et leur carrière. Il leur enseigne à prendre leur responsabilité à guider, élever et soigner, à travers leur grâce et leur pouvoir.

En 1971, le chef de la foi sikh l’honore avec le titre de « Siri Singh Sahib », lui remettant ainsi le rôle de chef religieux et administratif du dharma sikh de l’hémisphère occidental, lui donnant la responsabilité d’établir un ministère sikh en Occident.

Son appel intransigeant envers tous ses contemporains à casser le concept limitatif de la séparation et à avancer dans l’ouverture et l’amour pour tous l’a amené à rencontrer des guides spirituels et religieux pour promouvoir la paix dans le monde. Il a servi au parlement mondial des religions et fut le coprésident et animateur de « Human Unity Conferences ». Il a fondé le jour de prière international (1983) qui a lieu chaque année en juin à Espanola, Nouveau-Mexique (Etats-Unis). Il fut récompensé en 1995 au Massachusetts du prix « Peace Abbey Courage of Conscious Award » (Prix abbatial pour la paix et le courage de la conscience).

Bien que Yogi Bhajan ait quitté son corps le 6 octobre 2004, à l’âge de 75 ans, son corps subtil, en tant que Mahân tantrique, continue de présider chacun des Tantra blancs. Son exemple d’humilité, de compassion, de patience et de sagesse divine est un modèle pour tous les enseignants.

Sat nam


Les élèves de l’acte élégant

Les origines du kundalini yoga remontent à la nuit des temps et semblent avoir des racines dans la sagesse traditionnelle de chaque culture où une étincelle de conscience s’est allumée. Le Dharma sikh provient du coeur de l’esprit, et fait partie de l’énergie des temps modernes, dans l’ère du Verseau. Les deux chemins se sont croisés et les grands instructeurs, les dix Gourou du Dharma sikh, soutenus par l’esprit de Gourou Râm Dâs, servent de clé pour ouvrir les pratiques du Râj Yoga à chaque être, sans distinction de caste, de foi, de couleur, de genre ou d’âge.

Jadis, pendant des milliers d’années, les techniques de la dignité individuelle, de la dignité de soi, et du culte du verbe – la vibration du soi subtil – furent réservées à quelques rares rois, mystiques et gens de la haute société. Mais aujourd’hui, dans l’esprit de la voie sikhs, ces techniques ont été ouvertes à tous, comme le temple principal du Dharma sikh, le Temple d’Or ou Harimandir Sahib, est lui-même ouvert dans les quatres directions. Ainsi, a eu lieu un changement essentiel dans l’accès à la connaissance des outils de la conscience. Ces outils furent inspirés et consignés avec le coeur, grâce à la poésie et à l’inspiration des Gourous

sikhs, et d’autres qui ont écrit dans cette tradition, notamment les musulmans et les hindous. C’était alors une époque de mélange, d’inspiration nouvelle pour l’esprit et sa technologie.

Le kundalini yoga donne les outils, la technique, la sadhana, la discipline personnelle, pour éveiller la conscience. Le Dharma sikh et 3HO donner un exemple pour vivre cette conscience à la manière de l’ère du Verseau. Sikh signifie « élève » et dharma « acte élégant et désintéressé ». Kundalini est la conscience. Ainsi avec notre pleine conscience, nous vivons un dharma, en tant qu’élèves de l’acte élégant et de la vie. C’est cela la relation, c’est vivre en synchronie avec l’esprit et ce n’est pas une question de religion du tout.

A l’origine, les religions étaient le résultat de la codification d’une expérience d’extase, le guide spirituel ayant connu une expérience d’accès à l’une des formes de l’infini. Mais souvent, la culpabilité et la peur étaient utilisées pour maintenir le pouvoir d’une élite. A l’ère du Verseau, il est question de rendre au peuple la capacité d’accéder à la vérité par lui-même. Avec le pouvoir et l’humilité, avec shakti et bhakti, chacun peut alors grandir en toute conscience.

Le kundalini yoga & la maison de Gourou Râm Dâs

Baba Siri Chand était le fils de Gourou Nânak. Il fut un grand Baal Yogi, un de ceux qui ne vieillissent pas et paraissent éternellement jeunes, même à 160 ans ! Sous sa conduite, les dirigeants des écoles de yoga vinrent s’incliner devant Gourou Râm Dâs (le quatrième Gourou sikh) pour sceller le futur passage de la lignée du trône royal du Râj Yoga à travers les corps subtil et rayonnant de Gourou Râm Dâs.

Ainsi, le kundalini yoga passa par la Maison de Gourou Râm Dâs en tant que Râj Yoga, et fut « coloré » par la conscience sikhs, rendant certaines valeurs disponibles à ceux qui enseignent et étudient le Kundalini Yoga. La « Maison », ou lignée dans laquelle vous êtes placé, détermine les principes qui vous soutiennent, s’appliquent à vous et vous contiennent. Cela ne veut pas dire que tout ceux qui pratiquent ou enseignent le Kundalini Yoga soient sikhs. Cela signifie juste que le chemin du Kundalini Yoga est soutenu par la Maison de Gourou Râm Dâs.

Yogi Bhajan: « Râj Yog est le commandement royal et la souveraineté des vertus et des valeurs du yoga. Gourou Râm Dâs est assis sur ce trône. » Quelques-unes des valeurs essentielles de la Maison de Gourou Râm Dâs sont à l’origine de la nouvelle voie du yoga, dont les suivantes:

– Dans le Kundalini Yoga, l’enseignant ne devient pas un « Sat Gourou ».

– L’enseignant mène l’élève vers sa propre identité infinie, plutôt que vers l’identité personnelle finie de l’enseignant.

– Les enseignements du Kundalini Yoga ne sont pas secrets, mais ouverts à tous.

– Les élèves sont encouragés à être des chefs de famille, et non pas des ascètes. 


La chaîne d’or

La chaîne d’or est la loi de l’âme qui se connecte et se projette dans le mental. Si vous avez foi en votre enseignant, vous serez toujours un enseignant vous n’avez rien à apprendre. La règle est que les enseignants ne sont pas formés, les enseignants sont nés par la foi, et non pas grâce aux spermatozoïdes. L’énergie de l’enseignement n’est pas transférée à travers la puissance physique de l’enseignant, mais à travers son pouvoir subtil. Quand vous vous déconnectez de votre enseignant, vous n’êtes plus vous-même un enseignant. Un enseignant est celui qui se relie mentalement avec son enseignant. Gourou Râm Dâs n’est pas loin de nous. Quand nous nous relions mentalement à lui, il vient à notre aide exactement comme une personne physique le ferait, mais avec beaucoup plus de grâce.

– Yogi Bhajan

Se relier à la chaîne d’or

En Kundalini Yoga, nous commençons toujours un cours ou une pratique personnelle avec ce mantra. Nous reconnaissons cette technologie de transfert sous la forme de la Chaîne d’or ou du Lien d’or, en s’harmonisant à l’aide de l’Âdi mantra (Ong Namo Gourou Dev Namo) est la première des techniques d’un élève ou d’un enseignant de Kundalini Yoga. C’est une méditation. C’est un état de conscience. C’est le lien entre les aspects « finis » (limités) de votre personnalité et vous en tant que flux de la Conscience Infinie qui guide l’énergie de la kundalini. A ce moment-là, il y a fusion entre vous et votre enseignant; vous devez déposer votre ego et servir sans rétribution; vous devez vous relier à la parole du Gourou (l’Enseignant Infini) pour parler au-delà des embrouillaminis du temps et de l’espace.


Chanter des mantras, que ce soit en silence ou à voix haute, est une méthode consciente pour contrôler et diriger le mental. Le bonheur, la peine, la joie et les regrets sont des fréquences vibratoires du mental. Appelons-les des attitudes, ou des croyances, mais fondamentalement, ce sont des fréquences vibratoires ou des vagues de pensée. Elles déterminent le genre de programme que joue notre mental. Le scénario que nous choisissons devient notre vibration. Il définit la façon dont nous nous sentons et ce que nous projetons vers les autres. Nous pouvons exercer notre droit à changer de programme à tout moment.

Nous créons avec chaque mot que nous prononçons, et même, avec chaque mot que nous pensons. Quand nous chantons un mantra, nous choisissons d’invoquer le pouvoir positif qui est contenu dans ces syllabes particulières. Que ce soit pour la prospérité, la paix de l’esprit, le développement de l’intuition, ou encore pour la multitude des bénéfices possibles inhérents aux matras, il suiffait simplement de les chanter pour mettre des vibrations en mouvement et produire un effet. D’ailleurs, il importe peu de comprendre ou non le sens de ces sons.

Mantra projection créative du mental par le son. Man=mental, Trang=vague ou projection. La science du mantra est fondée sur la connaissance du fait que le son est une forme d’énergie qui a une structure, un pouvoir et un effet prédictible précis sur les chakras et la psyché humaine.

Les mantras sont des formules qui altèrent les schémas mentaux et la chimie cérébrale, selon les lois de la physique et de la métaphysique. Le pouvoir du mantra est dans sa vibration sonore. Les mantras utilisés en Kundalini Yoga élèvent ou modifient la conscience grâce à leur sens et à leur répétition rythmique. Il est toujours bénéfique de lier un mantra à la respiration.

La nature du son « Chaque élément de l’univers est dans un état vibratoire constant, qui nous est manifesté sous la forme de lumière, de son et d’énergie. Les sens humains ne perçoivent qu’une fraction de la gamme infinie des vibrations. C’est pourquoi il est difficile de comprendre que le verbe, dont parle la Bible, est effectivement la totalité de la vibration qui sous-tend et soutient toute la Création.

Une personne peut harmoniser sa propre conscience avec la conscience de cette totalité en utilisant un mantra. En faisant vibrer la respiration au rythme d’un son particulier qui est en proportion avec le son de la Création, ou courant sonore, on peut élargir sa sensibilité à la totalité du spectre vibratoire. C’est comme jouer une note avec un instrument à cordes.

« En d’autres termes, quand vous vibrez, l’Univers vibre avec vous »

 – Yogi Bhajan


Dans notre culture contemporaine, aussi bien en Occident qu’en Orient, le terme Gourou est le plus couramment compris comme étant un enseignant humain et vivant. En fait, le Gourou est un agent du changement, un catalyseur de la transformation qui éveille la connaissance spirituelle, qui disperse les ténèbres et apporte la lumière et une compréhension profonde.

Le Gourou est vivant à l’intérieur de chaque personne.


La sadhana signifie pratique quotidienne spirituelle.

La sadhana est une autodiscipline qui permet d’exprimer l’infini dans son être. C’est un moment pour identifier les modèles qui nous éloignent de notre plus haute conscience et pour les dépasser.

La sadhana est une activité consciente. Nous choisissons consciemment de nous lever, d’entrainer notre corps et de méditer. Chaque jour est différent. Chaque jour nous sommes différents. Toutes les 72 heures, toutes les cellules du corps sont entièrement renouvelées. La maladie va et vient. La motivation brille et se ternit. Mais à travers le flot de la vie, à travers les variations du mental et du coeur, nous choisissons consciemment de maintenir une pratique constante et régulière.

Tout pratiquant de kundalini yoga doit se familiariser avec la pratique de la sadhana.


 

Quelques postures de base

extraits du manuel « The aquarian teacher »
 


Instructions: On applique les mêmes principes que pour les extensions des jambes. Allongez-vous sur le dos. Les pieds sont joints. La zone lombaire est en contact avec le sol. Il existe deux positions possibles pour les mains: sur les côtés avec les paumes face aux cuisses, ou au-dessus des cuisses avec les paumes tournées vers le bas. Choisissez celle qu

i vous convient Soulevez le haut de la cage thoracique, puis la tête. Tirez la fermeture de la gorge. Regardez vos orteils. Levez les pieds à 15 cm du sol. Faites la respiration du feu.

stretch pose

Précisions: Vous pouvez placer les mains à plat sous les fesses pour supporter la région lombaire. Vous pouvez ne lever qu’une jambe à la fois, mais maintenez une puissante respiration du feu.


Instructions: Commencez debout. Les mains et les pieds à plat sur le sol, et les doigts largement écartés, levez les hanches pour former un « V » inversé avec le corps. L’écartement des pieds est égal à la largeur des hanches.triangle

Précisions: Le corps forme une ligne droite des poignets aux hanches, et une autre des hanches aux talons. Le menton est tiré vers la gorge, allongeant ainsi la nuque. Faites une rotation des épaules vers la ligne médiane du corps. Veillez à ne pas chanceler.


Instructions: Commencez allongé sur le ventre. Il existe deux façons d’effectuer la posture du cobra:

cobra1) La technique classique: Commencez allongé sur le ventre, les mains sous les épaules, les paumes à plat sur le sol. Soulevezd’abord la poitrine et le torse, puis la tête suit dans l’axe du corps alors que vous vous étirez en haut et en arrière. Tendez les bras.

2) La technique adaptée: Suivez l’un ou plusieurs de ces conseils si vous rencontrez des difficultés avec la version classique: Vous pouvez commencer en plateforme avant, puis, avec précaution, vous baisser dans la posture du cobra. Si vous n’arrivez pas à joindre les deux pieds, maintenez le haut des cuisses en contact. S’il vous est difficile de gardez les bras tendus, pliez les coudes, ou posez les avant-bras au sol. Vous pouvez également essayer de garder le bassin soulevé.

Précisions: Ne vous cambrez pas trop en arrière. Créez un étirement en travers de l’abdomen et de la poitrine, en allongeant la colonne vertébrale vers le haut, sans comprimer les lombaires. Après le cobra, il est conseillé de prendre une contre-posture, telle que la posture du nourrisson ou Gourou prânâm.


Instructions: Commencez assis sur les talons, et dressez-vous sur les genoux. Ancrez-vous en appuyant fermement les genoux contre le sol. Poussez le bassin en avant et rentrez le sacrum, étirez la cage thoracique vers le haut et expirez en vous penchant en arrière. Poussez les hanches aussi haut que possible. Attrapez les talons ou les chevilles. Penchez la tête en arrière.posture-du-chameau

Précisions: Veillez à ce que les genoux ne soient pas trop écartés. L’espacement optimal correspond environ à la largeur de deux poings côte à côte.


Instructions: Commencez allongé sur le ventre. Attrapez les chevilles et, en vous aidant des muscles des cuisses, redressez le torse. – Puis, levez les jambes du sol. – La tête suit dans l’axe du torse. Précisions Essayez de garder les orteils en contact. Les genoux sont légèrement écartés. Essayez de tirer d’abord le moûlbandha, puis étirez-vous vers le haut, afin d’éviter toute compression de la zone lombaire. Les jambes sont activesposture-de-l-arc et vous aident à tendre les bras en arrière et à redresser le torse.

Instructions: Commencez debout. Ecartez les pieds d’environ 60 à 90 cm, en fonction de votre taille. Placez le pied droit devant, et le pied gauche derrière formant un angle de 90° avec le droit. Fléchissez le genou droit en fente avant jusqu’à ce qu’il soit à l’aplomb des orteils. Tendez la jambe gauche derrière, le genou effacé. Basculez le bassin en arrière afin d’effacer la courbure lombaire, en utilisant la musculature interne. Repliez les doigts des deux mains sur leurs bases et tendez les pouces vers l’arrière. Tendez le bras droit devant, parallèle au sol, à l’aplomb du genou droit, comme si vous teniez un arc. Tirez le bras gauche, coude plié, vers l’arrière comme si vous tendiez la posture-de-l-archercorde de l’arc. Tirez la fermeture de la gorge, le menton tiré vers l’arrière, la poitrine bombée. Répétez l’exercice en changeant de jambe et de bras.

Précisions: Sentez un étirement en travers des hanches, juste en dessous des os iliaques. Evitez de trop vous cambrer, afin de ne pas perdre l’équilibre. Le poids du corps est réparti de manière équilibrée sur les deux jambes. Le coude arrière reste parallèle au sol.


Instructions: Commencez assis sur les talons ou en posture facile. Tirez la fermeture de la gorge. Levez les bras tendus pour former un angle de 60°. Puis tirez les omoplates vers le bas, sur la partie postérieure des côtes, afin de tirer les épaules loin des oreilles. rediquateur égoRepliez les doigts sur leurs bases, les pouces tendus vers l’arrière. Les pouces sont pointés l’un vers l’autre au dessus de la tête. Pour terminer, amenez les pouces en contact au dessus de la tête et écartez les doigts.

Précisions: Ne pliez pas les coudes. L’étirement des bras part des épaules. Maintenez la colonne vertébrale droite. Vérifiez l’angle des bras. S’il n’est pas de 60°, la posture est incorrecte. Variantes: Dans certains kriya les paumes sont parallèles au plafond, et les poignets tirés vers l’arrière. Lorsque la posture pour éradiquer l’ego se pratique debout, l’angle des bras est de 30°.


Instructions: Accroupissez-vous sur la pointe des pieds. Les talons sont soulevés et en contact. Placez les mains entre les pieds et l’extrémité des doigts grenouillesur le sol. La tête droite, regardez devant vous. Inspirez en levant les fesses vers le ciel, l’extrémité des doigts toujours sur le sol, les talons soulevés et les genoux effacés. Expirez et accroupissez-vous dans la posture initiale, la tête droite, les genoux de chaque côté des bras.

Précisions : Le mouvement est rapide.


Instructions: Commencez debout. L’écartement des pieds est égal à la largeur des épaules. Fléchissez les genoux jusqu’à ce que les cuisses soient parallèles au sol. Passez les mains à l’intérieur des jambes et attrapez les orteils, les paumes à plat sur les pieds.chaise

Précisions: La colonne vertébrale reste droite. Ne levez la tête et regardez devant vous que si le haut de la cage thoracique est très souple. Si ce n’est pas le cas, tirez la fermeture de la gorge.


Instructions: Les mains jointes et les bras tendus au-dessus de la tête, croisez les doigts, à l’exception des index qui sont pointés vers le haut. Les hommes croisent le pouce droit sur le pouce gauche; les femmes croisent le pouce gauche sur le pouce droit. sat kriyaLes bras sont tendus, collés aux oreilles. Prononcez le son « Sat » en tirant le centre du nombril vers l’arrière et vers le haut. Ce n’est pas un mouvement brusque. Relaxez l’abdomen en prononçant le son « Nam ».

Précisions: Faites une rotation des épaules vers la ligne médiane du corps, de façon à provoquer un étirement entre les omoplates. Le mouvement du centre du nombril ne doit pas être brusque. Le bassin ne bascule pas pendant l’exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*